Aucun doute là-dessus, la saison morte est animée par les joueurs du baseball du Japon. Après Shohei Ohtani, tous les yeux se dirigent vers Yoshinobu Yamamoto, également courtisé par les Dodgers de Los Angeles. 

La formation californienne a sorti l’homme de 700 millions $ pour séduire le convoité lanceur des Buffaloes, une équipe d’Osaka, au Japon. Yamamoto a visité le Dodger Stadium, mardi, et Ohtani, Mookie Betts et Freddie Freeman étaient sur place.

• À lire aussi: Les Blue Jays encore sur un gros dossier

• À lire aussi: Le crime et la drogue auraient fait peur à Ohtani

• À lire aussi: Sans Ohtani, les Jays se concentreront sur Guerrero fils

Il est très probable que le joueur par excellence de la dernière saison dans la Ligue américaine fasse levier afin d’attirer le droitier de 25 ans au sein de son nouveau club. Les deux hommes ont joué ensemble à la Classique mondiale de 2023 et ont remporté le prestigieux tournoi.

Yamamoto est l’un des joueurs autonomes les plus populaires ces jours-ci. Plusieurs équipes suivraient attentivement son cas, dont les Blue Jays de Toronto, qui espèrent le rencontrer prochainement. Ohtani a donné de bons arguments aux Dodgers en acceptant qu’une immense majorité de son contrat de 10 ans ne lui soit payée qu’à partir de 2034. En fait, il touchera annuellement 2 millions $ pendant toute l’entente, de sorte que les 680 millions $ restants lui seront remis par la suite. Avec plus de liberté au niveau de la masse salariale, Los Angeles pourrait ajouter un autre gros morceau.

Selon le quotidien «New York Post», Yamamoto pourrait signer un contrat d’environ 200 millions $.



VOIR LA SOURCE