Au terme de leur baccalauréat, 80% des étudiants étrangers qui fréquentent une université anglophone devront au moins être en mesure de réserver une chambre d’hôtel au téléphone en français, selon les nouvelles exigences de francisation mises en place par le gouvernement Legault.  

Dans un effort pour convaincre Québec de reculer sur la hausse des droits de scolarité, les universités McGill et Concordia ont proposé le 6 novembre dernier de mettre en place des cours de français obligatoires pour franciser 40% de leurs étudiants non francophones. Selon cette proposition, ces étudiants auraient atteint le niveau 6 de l’Échelle québécoise des niveaux de compétence en français.

Malgré un «accueil favorable» de cette suggestion, le gouvernement a finalement conclu qu’elle ne répondait pas à ses attentes, après les analyses du ministère, écrit la ministre. 

«Pour inverser le déclin du français au Québec, nous pensons qu’il faut impérativement viser des cibles plus ambitieuses», souligne-t-elle. 

  •  Écoutez l’entrevue avec Pascale Déry, ministre de l’Enseignement supérieur au micro de Yasmine Abdelfadel via QUB radio :  

Réserver une chambre d’hôtel

Le gouvernement veut que plus d’étudiants soient francisés, mais qu’ils atteignent un niveau moindre. Plus précisément, les universités devront franciser 80% des nouveaux inscrits non québécois dans un programme d’étude anglophone à partir de l’année 2025-2026 pour toucher du financement public. Mais plutôt qu’un niveau 6, Québec ne demandera qu’un «niveau 5 à l’oral». Aucune exigence à l’écrit ne sera imposée. 

Selon le cabinet de la ministre Déry, il s’agit d’un niveau «réaliste et atteignable». Pour atteindre cet échelon, les étudiants devront être capables de communiquer dans un contexte «prévisible», «peu exigeant», «parfois formel» et «facilité par l’aide ponctuelle d’une personne interlocutrice», indique l’échelle québécoise.

Concrètement, il s’agit d’être en mesure de comprendre l’essentiel, et non le détail, de «l’information transmise par une voisine à l’occasion de l’organisation d’une fête de quartier», et de «réserver une chambre d’hôtel au téléphone». 

Dans son courriel, la ministre Déry confirme également que le gouvernement fera passer de 9000$ à 12 000$ par année le tarif minimal des étudiants étrangers et de ceux qui viennent des autres provinces canadiennes. L’université Bishop’s, à Sherbrooke, sera pour sa part exemptée de cette hausse, ce qui signifie que son financement ne sera pas conditionnel à l’atteinte des cibles en francisation. 

Une cible «inatteignable», selon McGill

«Cette cible est inatteignable tant sur le plan académique que technique et ne fera que dissuader les étudiants de venir au Québec», s’est insurgé le recteur de l’Université McGill, Deep Saini, dans un communiqué de presse. 

M. Saini plaide qu’un étudiant qui n’a aucune connaissance du français aura besoin de «l’équivalent d’une session complète de cours» pour acquérir le niveau de français que demande Québec. «Se voyant dans l’obligation de prolonger leur formation d’une session pour obtenir leur diplôme, les étudiantes et étudiants choisiront en majorité de faire leur formation ailleurs», peut-on lire dans le communiqué.  

Le niveau de français 5 de l’Échelle québécoise

Compréhension orale

– Comprendre l’essentiel d’informations liées à des sujets courants (information sportive au téléjournal)

– Comprendre l’essentiel de descriptions portant sur une situation courante (description d’un poste à pourvoir dans l’entreprise où travaille un ami)

– Comprendre l’essentiel du récit d’une expérience personnelle (récit du séjour à l’étranger d’une collègue)

Production orale

– Raconter une expérience personnelle (raconter le déroulement d’un examen de conduite)

– Expliquer sa décision d’accepter ou de refuser une offre liée à une situation courante (expliquer pourquoi avoir changé de forfait internet)

– Formuler des procédures de quelques étapes pour répondre à des besoins courants (formuler à un ami la procédure d’inscription au Guichet d’accès à un médecin de famille)





Voir la source