Les Chargers de Los Angeles sont complètement passés à côté de leur rencontre face aux Raiders de Las Vegas, subissant un humiliant revers de 63 à 21, jeudi soir au Allegiant Stadium. 

Ainsi, cette défaite est la deuxième pire de l’histoire des Chargers (5-9), la palme appartenant à l’édition de la saison 2020, qui s’était inclinée 45 à 0 contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

• À lire aussi: À la porte des séries: Matthew Bergeron savoure une première saison «incroyable» avec les Falcons

• À lire aussi: Bill Belichick ne veut rien savoir

Jeudi, la formation de Los Angeles a alloué 21 points lors de chacun des deux premiers quarts-temps, accusant un retard à la mi-temps de 42 à 0. Le quart-arrière des Raiders (6-8) Aidan O’Connell a évidemment profité de ce festival offensif avec quatre passes de touché lors de la première mi-temps, en plus d’une récolte de 198 verges par la voie des airs.

Le porteur de ballon des Raiders Zamir White a couru sur 60 verges durant le match. Six joueurs différents de la formation du Nevada ont atteint la zone payante.

Tre Tucker est cependant celui qui s’est le plus démarqué avec ses deux touchés.

Joshua Palmer, Alex Erickson et Quentin Johnston ont assuré la réplique du côté de l’organisation californienne.

Les Chargers tenteront de mettre derrière cette cuisante défaite face aux Bills de Buffalo le 23 décembre. Quant aux Raiders, ils affronteront les Chiefs de Kansas City le 25 décembre.





Voir la source