L’espoir d’un Noël blanc s’amenuise dans le sud du Québec avec de la pluie et des températures autour de 10 °C prévues à plusieurs endroits lundi.

« C’est troublant. On a vraiment l’impression d’être au printemps. Je ne pense pas qu’on va avoir un Noël blanc », se désole Alexandre Huard.

Vendredi, l’animateur de camp de jour observait les enfants creuser ce qu’il restait de neige au parc des Compagnons du Saint-Laurent, à Montréal, alors que le mercure atteignait 7° sous le soleil.

Après une petite baisse jusqu’à 2 °C prévue aujourd’hui, les températures vont remonter pour atteindre 10 °C lundi, cette fois sous la pluie.

Il en sera de même du côté de Québec, où un maximum de 10 °C est aussi attendu pour le début de la semaine prochaine. En Estrie, un maximum de 15 °C est prévu, de même que des averses.

En provenance des États-unis

« Il y a une tempête assez importante qui va s’intensifier sur la côte est américaine et qui va apporter beaucoup de pluie et de l’air chaud », explique Michèle Fleury, météorologue à Environnement Canada.

L’Est-du-Québec et le Saguenay–Lac-Saint-Jean vont aussi devoir composer avec ces averses et une hausse du mercure lundi. Seule l’Abitibi-Témiscamingue devrait échapper à cette vague de redoux en restant avec un mercure autour de 3 °C.

S’il fait plus chaud qu’on pourrait s’y attendre pour la mi-décembre, ce n’est pas pour autant du jamais vu. 

Le record de température pour Montréal un 15 décembre est de 11,8 °C et a été atteint en 2006.

Des rêves ruinés

Les importantes chutes de neige du début du mois avaient laissé croire à la possibilité d’avoir un tapis blanc pour les Fêtes.

« Cette pluie qu’on attend pour lundi va ruiner beaucoup de rêves de Noël blanc, même pour la région de Québec où l’on avait un bon couvert de neige depuis novembre, et là, ça va s’effriter », souligne toutefois Mme Fleury.

Quelques flocons devraient tomber d’ici l’arrivée du père Noël, mais aucun système n’est en vue pour apporter une bordée de neige significative.

« Ça fait peur, surtout que j’ai commencé le ski de fond. C’est déjà en train de fondre, c’est désolant », a réagi Martin Proulx, croisé sur l’avenue du Mont-Royal vendredi.

« C’est décevant », laisse tomber Tim, un Montréalais qui habite à Dubaï et a préféré taire son nom de famille. 

En visite dans la métropole pour les Fêtes, il rêvait d’un Noël blanc.

« On a deux enfants, on aimerait qu’ils profitent de la neige pour jouer dehors. Mais tout ce qu’on a vu, c’est de la neige mouillée, molle, pas de la vraie, belle neige », dit-il.

– Avec Audrey Sanikopoulos, Agence QMI





Voir la source