Le Nouveau-Brunswick vient de créer un programme qui permettra aux médecins formés à l’étranger d’intégrer le système de soins de santé de la province, mais comme assistants cliniques.

La province va embaucher jusqu’à 24 assistants cliniques dans les trois prochaines années.

Les médecins formés à l’étranger qui ne remplissent pas les critères pour être médecins au Nouveau-Brunswick pourront postuler, a spécifié vendredi le ministre provincial de la Santé, Bruce Fitch.

Les candidats, a-t-il dit, travailleront sous la supervision directe d’un médecin autorisé.

C’est un choix de carrière réaliste pour des médecins qui ne pourraient pas travailler dans le système de santé autrement, a ajouté en conférence de presse la Dre Laurie Potter, cheffe de la direction du Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick.



Voir la source